Coaching Cholet Le May Sur Evre – Hypnose Sajece – Access Bars Cholet

Oser être soi ça dérange les autres…

Zwei Frauen streiten sich im Büro

Oser être soi ça dérange les autres…

Combien de fois vous-êtes-vous dit :  « je ne rentre pas dans les cases »« je me sens différent », et si la normalité c’était tout simplement d’être soi et seulement soi ?

Les « il faut, tu dois  être comme ceci ou comme cela …», les comparaisons nous coupent  de qui nous sommes et nous n’osons pas affirmer ce qui nous anime au plus profond.
A force d’être à l’écoute des autres, de faire ce qu’on attend de nous, nous nous coupons de nous-même et cette attitude a un prix : peur de s’affirmer, manque de confiance en soi, incapacité à faire des choix…

Et un jour tout bascule, on enclenche le processus de transformation intérieure …d’éveil à soi …

Une de mes clientes me partageait sa confrontation récente avec sa mère, alors qu’elle essayait simplement d’exprimer son ressenti par rapport à son comportement. Ayant depuis peu pris conscience des valeurs qui l’animent, de ce qui est important pour elle, elle a pris conscience en même temps du décalage avec sa mère, qui se comporte le plus souvent en victime et non en adulte responsable.

La réaction de celle-ci, au nouveau positionnement de sa fille, a été immédiate,
« moi je n’aurais jamais parlé comme çà à mes parents » « tu pourrais au moins nous respecter »… et voilà mis en place le jeu psychologique de la culpabilité.
« Du coup je me suis mise en colère et je suis allée trop loin … »

Cette colère était-elle bien, était-elle mal ? A-t-elle été libératrice ?

« J’ai abandonné l’image de la petite fille sage qui dit « oui » à tout ! Tout à coup je n’avais plus à entendre les plaintes de ma mère et à me taire. J’avais réussi à dire qui j’étais vraiment et à exprimer mes besoins. »

Vos parents se montrent critiques devant votre changement, votre volonté affichée de changer ou votre nouvelle façon d’être ? Cette résistance est normale, en quelque sorte vous remettez en cause l’éducation, les valeurs qu’ils vous ont transmises.

Ils vous accusent peut-être d’égoïste, de leur manquer de respect, vous disent qu’ils ne vous reconnaissent plus…et que leurs conseils c’est pour votre bien !
Ils doivent faire face également à leurs propres peurs à votre égard (du moins en apparence), vis-à-vis de votre changement, de votre nouvelle façon de voir les choses.

Vous commencez à vous affirmer (vous avez quel âge déjà ?) et ils perdent l’emprise qu’ils avaient sur vous.
Le parent ne renonce pas à être parent même quand l’enfant est devenu adulte.
Le parent ne réussit pas à se débarrasser de l’idée qu’il sait mieux que l’enfant ce qui est mieux pour lui et il a peur de perdre cette identité.

Si le désir du parent de contrôler les actes de son enfant devenu adulte est contrecarré, comme c’est souvent le cas, il critiquera, désapprouvera ou essaiera de provoquer de la culpabilité chez son enfant ? Tout cela dans l’idée inconsciente de préserver son rôle de « parent », de préserver son identité, alors qu’en apparence il s’inquiète pour sa progéniture.

« Tu finiras par te sentir  tellement coupable que tu suivras mes conseils »  (schéma inconscient).

Alors oui, on peut devenir un peu agressif devant ceux qui nous barrent la route, au-moins le temps de trouver le juste équilibre, la juste communication, on peut commencer par aller dans les extrêmes, de passer du « trop gentil » qui dit oui à tout, à l’agressif qui se sent plein d’assurance.

  1. Prise de conscience du besoin de se positionner
  2. Affirmation par l’agressivité
  3. Satisfaction de cette affirmation de soi et paradoxalement sentiment de culpabilité.

Pas de panique, c’est le signe que vous êtes déterminé à quitter le rôle que vous vous étiez attribué jusqu’à maintenant.

Au fur et à mesure où vous prendrez confiance dans ce que vous êtes en train de devenir, c’est-à-dire vous-même, vous sortirez de ces comportements excessifs.

Le temps de la juste mesure viendra sans aucun doute, vous êtes encore dans un nouvel apprentissage, vous êtes en train d’apprendre vos nouveaux comportements, de nouvelles façons de communiquer.
Ne soyez pas trop dur avec vous-même, considérez que c’est une expérience dont vous avez conscience et qu’elle vous fait grandir.

Faites part à votre entourage de votre besoin de soutien, que cette évolution, cette transformation, ces décisions, c’est important pour vous et qu’ils peuvent avoir confiance dans vos choix.

C’est le petit enfant en vous qui a besoin d’approbation, « les parents ont toujours raison ». Bientôt vous deviendrez adulte face à vos parents et leurs remarques n’auront plus d’impact négatif, ou, si c’est encore le cas, vous les remercierez de vous aider à évoluer, à mettre en surface ce que vous avez encore à travailler.

Rainbow puzzle eye

Prendre conscience de la résistance de son entourage, c’est se donner encore plus l’occasion d’assumer qui on est, c’est se donner l’occasion d’être plus heureux en devenant enfin soi-même.

Etre soi-même entraîne-t-il le risque de perdre l’amour des autres ?

Heureusement non ; acceptez leur comportement avec beaucoup de compassion, sans avoir besoin de réagir, ce schéma de l’Ego disparaîtra si vous ne lui donnez pas de force en vous y opposant.

Vous pensez que vos parents devraient comprendre et approuver vos choix ?
Leur approbation ou leur désapprobation ne changera en rien qui vous êtes vraiment.

Croire en soi, c’est accepter de s’écouter et de faire ce qui nous correspond, sans se préoccuper du regard des autres, c’est avoir conscience que ce que l’on fait c’est bien pour nous.

C’est accepter de faire des expériences, de parfois se tromper et de se remettre en cause si nécessaire !

isabelle

Facilitatrice de Changements
Coach en Accomplissement de Soi - Praticienne Hypnose & Access Bars

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Article très intéressant.
    Effectivement, celà est une étape dans le chemin de la découverte de soi: oser se respecter, oser prendre sa place, oser s’affirmer.
    La réaction de l’autre est d’ailleurs un excellent moyen d’évaluation.
    Celà nous permet de vérifier nos avancées, de confirmer nos choix ou de les adapter, les repréciser si besoin, et surtout d’évaluer notre niveau d’accord avec nous même et ce vers quoi on tend.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.