Coaching Cholet Le May Sur Evre – Hypnose Sajece – Access Bars Cholet

Elagage salvateur ou manoeuvre de l’égo…

Nécessité d’élagage salvateur ou manque de persévérance…
Comment clarifier entre respect de soi ou abandon égotique ?

Aujourd’hui j’ai tourné une page … Alors j’entame cette clarification intérieure avec vous : est-ce mon égo qui me poussait à persévérer contre mon ressenti pour satisfaire ma valeur engagement, mon sens des obligations, ma valeur respect des autres, ou bien est-ce mon ego qui aujourd’hui m’a poussé à cette décision impulsive face à une situation où tout à coup tout me semblait si évident ?

Entre nécessité d’élagage et manque de persévérance, il n’est pas toujours simple d’y voir clair !

RICHESSE DE l’EXPERIENCE

En tous cas cet évènement de ce jour vient enrichir mon expérience, n’est-ce pas cela la manière d’intégrer la véritable connaissance ?

D’autant que je partage souvent l’idée avec mes clients en coaching, que s’ils ne suivent pas leur voix intérieure, les évènements leur feront probablement expérimenter une situation inconfortable pour les amener à prendre véritablement conscience de ce qui n’est plus aligné dans leur vie avec leur nature profonde.

L’INCONFORT SALVATEUR

Devant l’inconfort aurions-nous tout à coup une étincelle de lucidité qui rend nos choix inéluctables, qui met de la lumière sur la nécessité de changer certaines choses dans notre vie ?

Je reste persuadée que le « faire semblant » à un moment n’est plus possible à accepter et que l’évidence tout à coup nous saute aux yeux, alors que nous n’arrivions pas nécessairement à mettre des mots, à mettre des réponses sur le malaise que nous pouvions ressentir à certains moments ; comme la perte de motivation, le manque d’enthousiasme, le manque d’énergie à réaliser certaines taches…
Oui mais notre mental, il est très fort, il arrive à nous persuader que nous ne sommes pas assez courageux ou pas assez persévérant ou que nous ne sommes pas suffisamment ceci ou cela ou pas assez pas assez pas assez…

L’AUTHENTICITE OU LA RAISON

Le respect de soi ne fait pas toujours le poids face à la raison du mental égotique qui peut nous faire croire que nous nous sentirons mieux, que nous nous sentirons plus légitime en acquérant plus de quelque chose, en faisant plus de quelque chose, plus de plus de plus de…

Comment clarifier ce qui se joue dans une telle situation ?

A L’ECOUTE DE SA GUIDANCE INTERIEURE

Etre vraiment à l’écoute de soi pour s’ajuster au courant de la vie, de notre vie… Bien sûr qu’il aurait été plus judicieux d’effectuer cette clarification intérieure avant d’en arriver à cet abandon impulsif, j’aurais sans doute mieux vécu un choix anticipé en toute conscience, mais pour cela il aurait fallu que je donne la place à cette écoute intérieure.

Cette voix, elle m’avait parlé à maintes reprises, m’avait transmis de nombreux messages auxquels je n’ai pas donné suite et ceci depuis longtemps, mais je n’ai pas voulu l’entendre, j’ai donné la parole à mes principes, à mes croyances sur ce qu’il me semblait acceptable de faire ou de ne pas faire, à mon refus de donner suite à un comportement assimilé à un abandon, quel vilain mot ! Mon éducation ne m’a pas « autorisé » à me donner cet espace.
Peut-on appeler cela de la résistance ?
Oui je crois bien que c’est de cela dont il s’agit de résistance envers et contre tous les messages, mais surtout contre moi, quitte à payer le prix du mal-être intérieur.
Mes doutes avaient besoin de preuves, mon mental avait besoin de confirmations.

ABSENCE DE JUGEMENT, J’ACCUEILLE QUI JE SUIS

Mais bon, pas de jugement, j’accueille le fait que je n’ai pas su faire autrement jusqu’alors, j’accueille mon comportement…
J’’assume pleinement qui je suis dans cette affirmation un peu soudaine sans doute, pour ceux qui en ont été les témoins avec leur regard extérieur, mais pour une fois, je laisse de côté la manière dont cette situation a été interprétée, j’ai franchi le cap du « mais que vont penser les autres ? »
J’ai pleinement le sentiment d’avoir suivi ma route, d’avoir suivi mon guide intérieur.

RESPONSABILITE ET GRATITUDE

J’assume également pleinement ma totale responsabilité, personne d’autre que moi n’est responsable de ma décision, pas de jugement du tout sur qui que ce soit et quoi que ce soit ou plutôt un grand merci à ce qui m’a déstabilisé et qui m’a permis de me regarder en face, d’être face à moi-même, à cette réalité inconfortable, qui m’a permis de prendre cette décision en toute conscience et qui m’apporte une forme de libération.

Alors oui, ne mettons pas de côté nos conflits intérieurs lorsqu’ils se manifestent à notre conscience, accueillons-les de par les grands messages dont ils sont porteurs et en ce qu’ils nous ouvrent le chemin de l’authenticité.

CLARIFIEZ VOTRE VIE1411457111aent3

Et vous, faites-vous encore des activités tout en sachant au plus profond de vous qu’elles ne vous correspondent plus, qu’elles ne vous font plus vibrer ?
Quelle sont ces choses que vous continuez de faire avec lesquelles vous ne vous sentez plus totalement aligné ?

Demandez-vous pourquoi vous continuez de les faire ?
Quel intérêt avez-vous à les poursuivre encore, qu’est-ce qui est positif dans cette situation ?
A quoi dites-vous oui  quand vous ne pouvez pas dire non à quelque chose ?

Imaginez que vous mettez fin à cette situation, comment vous sentez-vous à cette idée ?
Visualisez-vous en train d’affirmer vos nouveaux choix, que ressentez-vous sur le moment ?
Comment vous sentez-vous alors que vous n’effectuez plus ces activités ?
Ressentez-vous plutôt un vide ?
Plutôt un soulagement ?

Par quoi allez-vous commencer ?
Qu’êtes-vous prêt à changer dans votre vie ?
Commencez par de petites décisions sans grandes conséquences afin de mesurer en quoi cela fait une différence sur votre bien-être, sur votre énergie, sur votre enthousiasme…

Ce partage vous a interpelé ?
N’hésitez-pas à partager vous aussi vos expériences…

 

Avec tout mon respect pour les personnes concernées, y compris moi-même.

Isabelle

Ressentis du jour, en toute simplicité.

 

ISABELLE TIGNON

Coach-Facilitatrice de Changements

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Bonjour,
    Je suis sur le même chemin, avec une épée de Damoclès : un ex conjoint qui serait visiblement l’un de ces sociopathes nommés couramment pervers narcissique, et au milieu, un petit garçon qui n’a pas encore 2 ans et demi.
    Difficile, voir impossible à l’heurexavtuelle, sans jugement de garde (mais de toute façon il sera à la défaveur de mon fils), de ne pas être obligée de faire avec le regard extérieur. Double contrainte donc: trouver comment le libérer de façon invisible pour le juge, les services sociaux…
    Ce midi encore, ils ont attaqué ma profession de coach pour émettre des doutes sur mes compétences parentales sur un sujet qu’ils croient maîtriser. J’apprends à me faire confiance et on me répond : à vous entendre vous savez tout mieux que tout le monde, mais il faut savoir se remettre en question. J’ai passé ma vie à cela et mes amis me disent : arrête de te remettre en question sur tout, tout n’est pas uniquement de ton fait.
    En face, mon prédateur sait inconsciemment mais très pertinemment jouer la dessus, je soupçonne même qu’il est habilement insuffler l’idee De la profession comme étant malsaine pour notre fils.
    Je patauge avec chaque limite à moi même déjà, et il faut que je comprenne aussi les limites societales absurdes, ce qui n’a jamais été ma tasse de thé.
    Tous cela pour vous remercier de votre texte et ouvrir sur un nouveau niveau cette transformation, par rapport aux contraintes societales.
    Mon cas est extrême, mais être soi-même peut aussi nous exclure, or la survie devient plus dure et elle peut aussi entraîner d’autres (les enfants), qui n’ont rien demandé.
    Mes commentaires rebelles sur Facebook au sein d’un petit village de 1000 habitants, et la scolarisation dans ce même village de ma fille, risque d’entrer en conflit et de lui porter préjudice dans son intégration sociale.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.